-=-

-=-

Facebook

Si vous souhaitez suivre mes partages sur Facebook : Caroline MJ Vivier

samedi 23 mars 2013

Equité

Je n'ai pas trop de temps en ce moment pour commenter ce que je vois, ce que j'entends mais il me semble que 75 % d'impôts sur les hauts revenus sont trop hauts, un effort à 60 % me paraît tout à fait acceptable en période de crise, et déjà conséquent pour celui qui le verse.
D'ailleurs je ferais autre chose, je préfèrerais 30 % d'impôts sur les hauts revenus et obligation d'investir 30 % dans des projets inventifs avec des revenus sur investissements ce qui rendraient les impôts intéressants, voire passionnants.
Ce processus pourrait s'appliquer sur d'autres tranches imposables.

Revoir le gaspillage de l'argent des contribuables utilisé par le Trésor Public qui ne doit pas être versé plus à une caste qu'à une autre. L'émission sur M6 de Capital fut une très bonne initiative à ce sujet et nous a éclairé sur ces erreurs de gestion qui nous ruinent. C'est à la limite du racket pour ce qui concerne les impôts locaux et fonciers.

Une TVA applicable en fonction des revenus serait à étudier pour chaque tranche de revenu. Exemple : 1 % pour les revenus du RMI, RSA., 3 % pour les revenus entre les RMI, RSA et SMIC, 5 % pour les revenus au SMIC, 6 % entre le SMIC et 1500 Euros nets par mois, etc, à évaluer par tranche.
Cette TVA pourrait être réglée directement aux impôts dès l'achat de tout article avec une carte à puce et matériel adéquate pour le marchand, ce qui allègerait le travail des commerçants, artisans, etc.... et permettrait une équité proportionnelle aux revenus.
Il pourrait y avoir des cartes TVA pour les artisans, les commerçants, les revendeurs.

Il faudrait revoir les contraintes administratives de façon à alléger le travail des gens qui souhaitent créer une entreprise et ceux qui en ont une. L'auto entreprise a été une idée particulièrement géniale.
Revoir la gestion de certaines sociétés également dont les dirigeants possèdent des biens qui leur coûtent très chers à entretenir, une économie conséquente sur ce point pourrait les rendre plus compétitives au niveau des prix face à la concurrence européenne et internationale.

L'énergie ne manque pas aux Français, il faut faciliter l'accession à l'activité sinon le cancer des sociétés va se généraliser dans peu de temps.

C'est l'entreprise et l'ardeur des entrepreneurs qu'il faut encourager, faciliter, et donc revoir le système en entier avant d'aboutir à son extrémité létale.

Et surtout ne pas importer trop de produits faisant une concurrence déloyale à notre France.




Aucun commentaire:

Infos-plan