-=-

-=-

Facebook

Si vous souhaitez suivre mes partages sur Facebook : Caroline MJ Vivier

samedi 8 mai 2010

Un projet de loi controversé sur la psychiatrie (article de l'express) du 6 mai 2010

le texte institue la possibilité d'imposer des soins sans consentement à un patient suivi en ville....

Il est tout à fait normal de contrôler toute personne risquant à tout moment de déraper vers le crime.

Sachant que lorsqu'il y a assassinat ces personnes sont toujours considérées comme irresponsables il est donc normal de les prendre en charge.
N'étant pas capables de se gérer et encore moins de décider ce qui est bon ou pas pour elles au niveau médical, le gouvernement fait preuve d'une bonne initiative.

On ne pourra donc pas lui reprocher cette fois de prendre cette décision, je cite : "Le projet de loi prévoit aussi que l'avis de sortie soit décidé, non pas par un seul psychiatre mais par un collège de soignants (psychiatres et cadres infirmiers) qui en adressera une attestation écrite au préfet" et donc de s'en référer à des spécialistes en la matière.

Aucun commentaire:

Infos-plan