-=-

-=-

Facebook

Si vous souhaitez suivre mes partages sur Facebook : Caroline MJ Vivier

vendredi 30 octobre 2009

Une femme à la tête de l'Eglise protestante d'Allemagne

Margot Kässmann élue à la tête de l'église protestante d'Allemagne, c'est un très bon choix qui rentre dans les projets de Dieu car :

106. Jésus disait :
Si vous faites le deux - UN -
vous serez Fils de l'Homme.
Et si vous dites : Montagne, éloigne-toi, elle s'éloignera.


114. Saint Pierre lui disait :
Que Marie sorte de parmi nous
parce que les femmes ne sont pas dignes de la Vie.
Jésus répondit :
Voici que je la guiderai
afin de la faire Homme.
Elle deviendra, elle aussi,
un souffle vivant semblable à vous, Hommes.

Toute femme qui se fera Homme
entrera dans le Royaume de Dieu


Tiré de l'évangile de Thomas que l'on a soigneusement caché mais Jésus est toujours présent, vous religieux êtes ses disciples et quoi que certains fassent pour contrecarrer ses lois, ceux-là resteront dans les ténèbres, ils freinent les lois de Dieu et verront leurs desseins s'effriter jour après jour.

91. Ils lui demandaient :
Dis-nous celui que tu es ? afin que nous croyions en toi.
Il leur dit :
Vous sondez le visage du ciel et de la terre,
et celui qui est en votre présence, vous ne l'avez pas reconnu,
en ce moment présent, vous ne savez pas l'éprouver.


82. Jésus disait :
Qui est près de moi est près du feu !
Qui est loin de moi est loin du Royaume.


Est-ce si difficile à comprendre, à admettre et à suivre ?


lundi 26 octobre 2009

Un prêtre de Florence marie un homme devenu femme à un autre homme

Dans la nature, il y a des accidents de parcours : des maladies dégénératives, des maladies génétiques, toutes sortes d’incompatibilités entre les gènes des hommes et des femmes, de chromosomes etc, etc, etc… et enfin pour le sujet relevé dans la presse, des erreurs de genres comme la personne née homme, qui se sent au fond d’elle femme à part entière ou inversement.

La médecine qui se doit d’être au cœur de l’humain a fait des avancées considérables et se perfectionne au fil du temps pour tâcher de réparer les imperfections, les accidents de genres, les problèmes biologiques, pathologiques et Dieu sait s'ils sont nombreux.

On est loin de tout savoir....

La loi laïque a compris.

Il est donc tout à fait normal qu’un être qui ne sent pas en osmose avec le corps qui lui est imposé tente de réparer l’erreur dont il est victime. On se doit de l'aider à franchir les étapes de la transformation pour sa renaissance.

Il n’y a donc aucun inconvénient à ce qu’un prêtre marie deux êtres qui s’aiment, dont un dans ce cas s’est réapproprié sa vraie identité, c’est un acte d’humanité, d'intelligence, un acte de foi, qu’a pratiqué le père Alessandro Santoro à Piagge dans la banlieue de Florence.

Dans son geste d’amour il a marché dans les pas du Christ et le désir de Dieu que les humains se perfectionnent.

Que celui qui peut comprendre, comprenne.


29 octobre 2009 - Visiblement ce n'est pas le cas de l’archevêque de la capitale toscane, Mgr Giuseppe Betori qui châtie et par là s'éloigne de l'amour du prochain.

Pour certain l'amour du prochain se conjugue avec aimer ses semblables, ceux qui sont comme lui. Ce comportement égotiste est très fréquent pour ne pas dire séculier. C'est ce comportement là qui est déviant, il fait beaucoup de mal aux enfants de Dieu.

vendredi 16 octobre 2009

Les dix ans du PACS

J'ai choisi l'article de la Dépêche dans le lien ci-dessus car c'est celui à mon sens qui analyse le mieux la première décennie du PACS, pacte qui n'est pas encore au point, il y a des efforts à faire sur certains axes afin de le rendre correct pour la protection mutuelle des pacsés.

On peut constater que l'homosexualité n'a pas été durant ces dix premières années dangereuse pour la société et que les naissances ne seront pas en diminution dans les prochaines, cela peut donc rassurer les conservateurs, la terre ne sera pas décimée, et avec son milliard d'affamés maintenant elle est suffisamment peuplée pour l'usage que l'on en fait.

Le PACS est un bon moyen de mettre à l'essai l'union de deux êtres qui mariés à vingt ans, et selon la moyenne de vie actuelle, devraient rester ensemble durant soixante à quatre vingts ans environ. Compte tenu de la rapidité d'action de la société actuelle et de l'évolution de l'intelligence cette formule est adéquate.

Cela permet également aux non adeptes du mariage de fonder un couple reconnu et à ceux qui dans l'avenir souhaitent un engagement profond et sacré de ne pas se fourvoyer.

A ceux qui avancent doucement, prudemment, le mariage ainsi préparé fera bonne alliance.

N'est-ce pas le souhait de tous, un couple, un mariage réussi ?

mercredi 14 octobre 2009

Castration Chimique

La castration chimique est une méthode douce pour les délinquants sexuels à caractère pédophile "non violent", mais efficace. Elle permet à celui qui a une conscience de lutter contre ses propres démons dont il se serait passé très certainement. C'est un chemin difficile. Le pédophile n'a pas choisi de l'être. Il faut l'aider à surmonter ce handicap, les progrès de la médecine sont toujours les bienvenus.

La castration chimique sera une façon de calmer momentanément le sujet au début de sa prise en charge mais les pulsions refoulées n'en seront que plus virulentes lorsque le temps creusera le manque chez les pédophiles à caractère sadique.


Sans faire de nuance, c'est donc jouer à la roulette russe avec la population car jusqu'à présent on n'a pas trouvé comment résoudre les pulsions démentes hors hôpital psychiatrique.

Le dossier des femmes pédophiles est ouvert, le sadisme n'est pas uniquement masculin dans les cas très graves.
L'acte passe d'abord par la pensée et l'objet du délit ne se trouve pas toujours où l'on pense.

Attention donc à ne pas traiter ces sujets à la légère et de s'en débarrasser à coup de piqûres et de consultations brèves et éphémères.

Un nouvel article du 23 octobre 2009 :
Castrer les agresseurs sexuels : l'impasse sur la prévention

jeudi 1 octobre 2009

Une victime de plus

Une joggeuse pratique son sport dans la forêt de Fontainebleau, est enlevée, arrive malgré tout à téléphoner depuis le coffre où son assassin l'enferme (il me semblait que l'on pouvait localiser un portable ....). Visiblement cela ne doit pas se faire rapidement. Une technique de plus à mettre au point, localiser un appel après qu'il soit passé.
Ensuite c'est un homme dangereux, déjà condamné, qui vivait non loin de sa dernière victime, c'est une aberration. Quelle angoisse permanente !
Relâché pour bonne conduite, encore une erreur qui a coûté la vie de cette pauvre malheureuse et peut-être d'autres inconnues à ce jour.
En résumé, un homme qui assassine sous l'effet de ses pulsions, qui dit ne pas savoir ce qu'il fait, qu'on laisse habiter à côté de son ancienne victime pour laquelle il a été condamné, qui est relâché avant que sa peine soit terminée et qui récidive. Cela fait beaucoup. Ce n'est pas le seul dans le genre.
A quand la sécurité ?
Dans ce domaine ce ne sont pas les psychiatres qui doivent décider mais la justice qui devrait être plus ferme car on se conduit bien hors des tentations, c'est une évidence qu'on néglige trop.
Les hommes dangereux doivent être mis hors de la société et faire des travaux d'intérêt général bien encadrés. Ils seraient utiles à la société dans ces conditions et il y aurait moins de suicides.
Quand on est capable d'enlever une petite fille et de la violer c'est qu'on est sérieusement atteint, il y a donc négligence de la part des médecins et de la justice.
La faute incombe aux gens responsables de la bonne marche de notre société.
Et si cette femme n'avait pas eu de portable ?

Infos-plan