-=-

-=-

Facebook

Si vous souhaitez suivre mes partages sur Facebook : Caroline MJ Vivier

vendredi 8 juin 2007

Cloner le Christ ?

Aujourd'hui Vendredi 8 juin 2007, je décide d'aller acheter un livre à la Librairie Mollat, la plus ancienne librairie de Bordeaux, je sais que je peux y trouver nombre de titres et livres spécialisés. Donc aujourd'hui je voulais aller acheter le livre : "Surdité et Souffrance Psychique" Editions Ellipses à 7,50 € pas cher et visiblement bien conçu, réfléchi et à la portée d'un grand nombre puisque sur internet on en fait l'éloge et qu'il a un prix abordable. Pourquoi ? parce que j'ai dans mes relations une personne qui m'arrive depuis 15 jours, que j'ai rencontrée depuis le 1er juin et qui a ce malheureux handicap d'être malentendante. Donc comme je souhaite toujours comprendre, je vais chez Mollat. Je rentre, je demande à une conseillère où se trouve le livre en question, elle me dirige et je m'aperçois avec la responsable du rayon qu'il n'y a pas le livre en rayon. Donc je le commande. Comme j'étais partie dans l'esprit de marcher dans la ville et lire au Jardin Public avec un pique-nique tout simple pour prendre l'air et le soleil, je n'ai pas eu l'intention de quitter Mollat sans livre. Je demande où est le rayon concernant le handicap de la surdité mais les livres qui s'y trouvent ne me "branchent" pas vraiment, dépassent mes finances et je décide donc de ne rien prendre dans ce rayon.
Le rayon en question est un rayon Sciences humaines. Je quitte donc ce rayon et dans l'allée le seul et unique livre sur lequel je pose mes yeux au bout d'une table dans le coin s'appelle : "Cloner le Christ" de Didier Van Cauwelaert..... à 5,50 € je n'hésite pas à l'acheter. Et je pars en direction du Jardin Public, il est midi, l'heure du déjeuner, je m'installe, il fait très beau, le parc est très fréquenté, je m'installe, par terre, le dos à un arbre il est 13 h, j'entame le livre.
Je parcours très concentrée ce livre qui m'apprends énormément de choses sur lesquelles je ne m'étais jamais penchée à fond. Cet auteur à vraiment pris beaucoup de notes et fait beaucoup d'enquêtes pour en livrer des informations très précises. Alors Cloner le Christ, difficile de dire ce qu'il faut faire en la matière, les hommes de sciences verront avec les hommes d'église. Toujours est-il que j'ai appris que le Christ du Saint Suaire est du rhésus AB, c'est étonnant, je suis aussi du rhésus AB.
J'ai donc lu ce livre entièrement, il est très enrichissant. Cet homme, l'auteur, a visiblement un attrait important pour Dieu et Jésus et il faut apprécier le travail remarquable qu'il a effectué pour comprendre et pour approcher la source qui nous unit.
Alors est-ce ou non la solution de cloner le Christ ? personnellement je ne me donne pas le droit de décider. Mais je suis pour l'avancée du progrès. Dieu nous a donné au fil du temps des connaissances scientifiques, je ne suis pas fermée à ce que la science peut apporter, si elle le peut.
Mais pour ce qui a trait à l'éthique c'est autre chose. La sensibilité de chacun doit se conjuguer pour arriver à une convergence. C'est dans l'intelligence humaine que jaillira le besoin de s'unir à Dieu qui est en chacun de nous, pour comprendre, apprécier et adhérer. L'amour ne se force pas, la foi ne s'oblige pas.
Je pense qu'il y en a dans certaines églises qui auraient du mouron à se faire si Jésus revenait.... car il n'y en a pas beaucoup qui ont suivi les pas de Mère Thérésa, Soeur Emmanuelle et l'Abbé Pierre et d'autres moins connus, grands ou petits. C'est dans l’œuvre des missionnaires que l'on reconnaît celles et ceux qui suivent les paroles de Jésus Christ. C'est vers ceux qui vivent humblement comme le Christ qu'il faut aller et qui apportent leur force, leur joie, leur protection et leur foi. Celles et ceux qui transmettent l'impulsion, la lumière, l'espérance et qui bâtissent pour le bien d'autrui et de tous, sans distinction de race, de religion, d'idée politique, de manière de vivre. Dans le respect des différences. Il faut que l'humanité EVOLUE. Il faut aller de l'avant. Il faut éviter les divisions, s'ouvrir à l'esprit, au cœur, à l'amour, à la compassion, au partage, à l'intelligence, c'est là que réside Dieu.

Infos-plan