-=-

-=-

Facebook

Si vous souhaitez suivre mes partages sur Facebook : Caroline MJ Vivier

samedi 5 mai 2007

VISAGE DE JESUS

Je pense avoir bien résumé les différents points de l'apparition du visage de Jésus et ne saurais comment exprimer la surprise (très agréable surprise) que j'ai eue lorsque j'ai vu cette image après avoir ramassé toutes les photos une à une pour vérifier leur séchage au-dessous de ma lampe de bureau.
J'ajoute que c'est la deuxième fois que je vois le visage du Christ, la première fois c'était à Neuilly en 1986 avec une amie très pratiquante, j'avais posé une question très importante et très personnelle à Dieu nous concernant et nous avons vu Jésus sur une petite plaque de cuivre, il faisait 2 cm², mais sur une plaque de cuivre évidemment le visage s'estompe et disparaît, je m'abstiendrai donc de dévoiler cette question étant donné que je n'ai pas de preuve matérielle pour l'appuyer.
Je précise que je n'ai jamais douté de l'existence d'une intelligence créatrice que j'appelle Dieu, me voici comblée.
J'espère que cette apparition apportera une certitude aux personnes concernées, quant à celles qui refusent toute idée d'un créateur, libre à elles de poursuivre dans cette voie si c'est leur choix, je n'ai pas de but personnel à ce sujet et n'ai absolument pas envie de faire de prosélytisme.
Je m'en tiens à transmettre ce message divin, c'est ainsi.

2 commentaires:

Caroline Vivier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Caroline Vivier a dit…

Hier en fin d'après-midi car cela fait des jours que je suis chez moi devant mon ordinateur à créer mes blogs et maintenant mon site internet pour qu'il soit lisible en Anglais, il me faudra d'ailleurs rencontrer quelqu’un pour traduire mon récit, mais cela viendra je n’ai pas de souci pour ça, Dieu m’envoie toujours ce dont j’ai besoin ou les personnes qu’il me faut, je m’en suis aperçue et disons rendue compte depuis l’âge de 30 ans environ, je suis sortie pour reprendre des couleurs.
Il fait tellement beau en ce moment, il est vrai que la terre se réchauffe tellement… J'ai pris mon sac à dos puis j'ai marché dans le cours de la Somme, ai traversé la place de la Victoire, continué dans la rue Sainte-Catherine, le samedi tout le monde se promène.
Me laissant aller à mes interrogations sur le chemin que je devais prendre pour continuer ma marche, je suis passée par la place Camille Jullian, la rue du Pas Saint Georges, la Place du Parlement, la rue du Parlement Sainte-Catherine pour enfin me retrouver en face de l'Eglise Saint-Pierre, j'aime tous ces quartiers. J'aime tellement Bordeaux. J’aurais aimé naître à Bordeaux.
Il y avait beaucoup de gens, de visages, d'êtres humains que je découvrais au cours du chemin. J’aime tout ce que je vois car tout ce qui est, est l’œuvre de notre créateur et non pas de la nature, comment la nature pourrait-elle créer des êtres de chair, toutes les créatures existantes et les végétaux avec toutes leurs complexités qui se complètent aussi bien ? Je vous le demande, enfin, chacun pense ce qu’il veut, mais il n’en demeure pas moins que pensant ce que je pense et qui m’appartient, Dieu m’a fait un cadeau. Pour moi c’est comme l’enfant qui reçoit des bons points puis une image.
J'étais restée tant de jours chez moi qu'un petit bain extérieur de ville et d'êtres humains par dizaines m'étaient agréable à la vue. Non pas que je souffre de solitude chez moi car je suis très bien seule pour réfléchir et m’intérioriser. Je suis assez ermite il faut dire.
Pour en revenir à la Place Saint-Pierre, je m’approche et j’entends les orgues dont des effluves de notes s’échappent de la grande porte. Attirée par cette musique, je m’approche de l’entrée puis décide de pénétrer dans l’église. Je m’approche des premiers bancs et m’assois. La musique emplissait l’église et je sentais en moi beaucoup d’émotions fortes, envahissantes.
Peu à peu quelques personnes commençaient à remplir les premiers bancs et je compris qu’une messe allait être célébrée, je décidai donc d’y assister. Au fil du temps je me rendais compte d’un nouveau signe de Dieu car j’en ai très souvent pour ne pas dire presque quotidiennement, il me faut les comprendre c’est pourquoi j’ai un besoin constant d’être dans la paix chez moi, le silence.
Plusieurs fois pendant cette messe j’ai compris qu’il me fallait continuer les rapports que j’entretiens avec les prêtres, évêques, cardinaux, donc tous les hommes d’église avec lesquels nous nous entretenons sur internet, Dieu m’indique que je suis sur la bonne voie.
J’ai donc reçu l’eucharistie par ce prêtre et appris qu’une confirmation pouvait être demandée pour fin 2008 ou début 2009.
A la fin lorsque tout le monde est parti j’ai parlé au Père Jean de mon image de Jésus, de ma foi personnelle, il m’a bien écouté, m’a dit que je suis plutôt déiste et m’a dit qu’il prierait pour moi. Je l’ai remercié puis ai repris mon chemin pour rentrer chez moi.
Et je me suis dit tiens j’apprends aujourd’hui que je suis (plutôt déiste)…. En fait je ne sais pas si je peux rentrer dans une étiquette car je suis plutôt nuancée aussi. Sa nuance était donc bonne en rajoutant le mot plutôt.
Etant donné que je n’ai fait aucune étude religieuse, sinon lu quelques passages de la bible et des prières vouées à des Saintes et Saints, je ne connais pas les appartenances des groupes de pensées ou religieux en détail. Et puis je sais qu’on en apprend tous les jours. On apprend beaucoup par les autres et on a bien souvent des réponses de Dieu au travers des paroles des autres mais j’en parlerai une autre fois.
Aujourd’hui c’est dimanche il faut que je me décolle de cet ordinateur car j’y passe 12 heures par jour.
Bon dimanche donc !

Infos-plan